(Vade) Rétro

(Vade) Rétro 2016

22d23cbc381987615559ffc2d0fe0813

Dans l’épisode précédent…

 

Janvier 

En ce début d’année, c’est l’euphorie. L’argent coule à flots !

 

Bon, ok, il reste quelques petites broutilles à régler, mais on signe de beaux contrats et c’est bien ça le plus important.

(Un petit billet, sur le sujet : Nanti système )

 

Malgré tout, certains trouvent quand même le moyen de râler.

 

Faut dire que la crise est encore là…

 

Enfin il y a quand même des gens qui s’engraissent, en particulier chez les célébrités.

 

Cela dit, toutes les célébrités ne sont pas à la fête. Ce mois de janvier, c’est l’hécatombe. Michel Delpech, Michel Galabru, Michel Tournier…

 

… Alan Rickman, René Angélil, David Bowie…

 

D’aucuns qualifient déjà 2016 d’année meurtrière.

LOL.

Comme si une année pouvait tuer des gens.

En même temps, les humains et la logique…

 

Février

Et voici le mois de la passion ! De la passion de la bouffe, pour commencer.

 

Si seulement il n’y avait que les crêpes qu’on pouvait faire sauter.

 

Il y a quand même des gens qui sont perdus…

 

Heureusement, l’amour est plus fort que tout.

 

Bref, c’est la période où même les politiques sont fleur bleue.

 

Pendant ce temps, l’Académie Française propose une réforme de l’orthographe.

 

Et le premier Ministre propose une réforme de son équipe.

 

En revanche, il y a une chose que ne change pas.

 

Mars

D’ailleurs, pas sûr qu’à l’avenir, les choses s’arrangent aux Etats-Unis.

 

Ceci dit, la France est mal placée pour donner des leçons hein. Hollande remet la Légion d’Honneur au prince héritier d’Arabie Saoudite…

 

Comme quoi, ceux qui se doivent de donner l’exemple ne sont pas toujours exemplaires.

 

Ah les gamins, ça fait toujours des histoires.

 

A côté de ça, y’a des gens t’as l’impression qu’ils vivent vraiment dans un univers parallèle.

 

Sans transition. Football. Ou pas.

 

Football toujours. Ou toujours pas.

(Un tweet polémique, qui mérite un petit éclairage : Cynique ta mère)

 

On a beau tenter d’oublier, mais le sujet est toujours brûlant, d’autant que le dernier suspect a enfin été arrêté.

 

Même pour Pâques, le souvenir est présent.

 

Oui, on a beau tenter d’oublier, mais on craint surtout que ça ne s’arrête jamais. Trois attentats à Bruxelles, deux à l’aéroport, le troisième dans une rame de métro.

(Alors forcément, on cherche encore et encore des coupables pour passer nos nerfs : Paradoxal Activity)

 

L’émotion est grande pour Bruxelles. Légèrement moins quand la distance nous sépare.

 

C’est la loi du mort-kilomètre. La disparition d’une star française suscitera toujours plus d’émoi qu’un massacre à 8000 kilomètres.

 

Avril

 

En tout cas, pas de trêve sur le front de la Loi Travail.

 

Donc des manifestations.

 

Encore des manifestations.

 

C’est dans ce climat délétère qu’éclate le scandale des Panama Papers, dont les révélations en font trembler quelques uns.

 

Mais bizarrement, ce qui anime le plus les médias, c’est un scandale d’une tout autre ampleur…

 

Côté people, le génocide continue.

 

Si on ne compte plus les décès dans le show-bizz, on ne les compte plus ailleurs non plus.

 

L’injustice, la violence, autant de facteurs qui poussent les jeunes à se radicaliser.

 

Ainsi va notre monde. A l’instar de la téléréalité, des paumés en mal de reconnaissance cherchent leur heure de gloire.

 

Mai

Ah le joli mois de Mai. Le mois qui depuis 68 symbolise bien les luttes sociales dans l’inconscient collectif.

 

Ce à quoi le pouvoir répond toujours par la force.

 

Le pire, c’est que pour ce dernier point, j’ai été exaucé sans pouvoir m’en réjouir. Annulation du concert de Black M à Verdun.

 

A croire que tout le pays est tendu. La situation se crispe partout.

 

Certains en arrivent même au point de non-retour.

 

Alors forcément, c’est la peur de l’autre qui domine.

 

Et pour couronner le tout, la France connaît une période de pluies diluviennes, hors du commun.

 

Juin

Pourtant, il faut quand même garder espoir.

 

Bien que de nombreuses menaces planent encore.

 

Enfin avec un peu de chance, l’Euro 2016 va ressouder le pays. Quoique.

 

Ah bah non. Au contraire. C’est la guerre dans nos rues.

 

Bon en même temps, on a un peu l’habitude.

 

Bonne nouvelle : les anglais se font sortir de l’Euro. Mauvaise nouvelle : ils veulent sortir de l’Europe.

 

C’est sûr que ça fait un peu flipper.

 

Winter is coming, comme on dit… Heureusement qu’à l’Euro, on voit enfin de valeureux combattants, sur le terrain et non en dehors.

 

Juillet

C’est l’été. Qu’est-ce qu’on attend pour faire la fête ?

 

Et ben on attendait la finale, mais le Portugal a cassé le délire…

 

Alors on en revient à des considérations plus terre à terre.

 

Pokémon GO sort donc à point nommé pour nous changer les idées.

 

Un vrai carton.

 

En parlant de faire un carton, il y a comme une odeur de poudre.

 

Puis une odeur de mort. L’horreur absolue. Nice. La promenade des Anglais.

 

Les autorités tentent immédiatement de se dédouaner de leurs responsabilités. « Le suspect se serait radicalisé rapidement en préparant son projet depuis longtemps, seul avec des complices ». Ca va, on se fout pas de notre gueule…

 

Evidemment, c’est la psychose.

 

Une actualité morbide qui éclipse tout autre info.

(Retour sur l’affaire : Adama Traoré)

 

Et le cauchemar continue. Attentat à Munich. Fusillade dans un centre commercial.

 

Enfin cauchemar… Pas pour tout le monde.

 

Au final, c’est ballot, le tireur de Munich n’était pas salafiste. Mais le mal est fait.

 

Août

Au cœur d’un été dramatique, la parano s’installe définitivement.

 

Et même les JO ne suffisent pas à nous faire penser à autre chose.

 

C’est alors que l’hystérie la plus totale gagne le pays.

 

Et comme si la France n’avait pas déjà assez souffert…

 

On sent que la présidentielle se rapproche. Et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle.

 

En clair, l’avenir est vraiment sombre.

 

Septembre

Et voilà. C’est la rentrée…

 

Valérie Pécresse en profite pour demander l’instauration de tests salivaires dans les lycées et…oups… son fils se fait pécho avec du shit !

 

S’il y en a qui font leur rentrée, d’autres n’hésitent pas à la sortir.

 

Chacun son truc. Chacun son délire avec son poignet.

(Ah la politique et le sexe : X-pression Directe)

 

En gros, de nos jours, tout le monde est plus ou moins geek.

 

Septembre, c’est aussi un triste anniversaire.

 

Même si, entre nous, les États-Unis ne sont peut-être pas au bout de leur peine.

(Je crois que mon humour est tellement noir que si je vais aux Etats-Unis, je risque de me faire tirer dessus par un flic)

 

Allez, une petite dernière pour finir le mois. C’est l’été indien.

 

Octobre

Le bon côté, Twitter fait passer les journaux télévisés pour des émissions en différé. Le mauvais, il ressemble parfois à un sketch de Kev Adams en continu.

 

En tout cas, les politiques sont souvent plus drôles que les twittos.

 

Et comme sur Twitter, en politique il y a des clashs.

 

Mais les plus grands tarés demeurent les animateurs télé.

 

Fin octobre. On se prépare pour Halloween. Les français jouent à se faire peur.

 

Et visiblement, ça marche !

 

Novembre

Après Halloween, la vraie frayeur qui vient des USA, c’est l’élection de Donald Trump.

 

Avouez qu’il y a de quoi trembler.

 

Sans compter que la peur ne risque pas de nous lâcher, un an après le Bataclan.

 

Au moins, il nous reste quelques moments de joie.

(1er tour le résumé )

 

Mais le bonheur est toujours de courte durée.

(Petit focus sur le 2ème tour)

 

Ça n’augure rien de bon pour 2017.

 

Ce pourrait même être le début d’une régression.

 

Décembre

Et après Fillon, rebelote.

(Plus de détails : Au revoir Manuel Valls)

 

Le foutage de gueule est à son paroxysme.

 

Puis un nouveau venu se lance dans la bataille.

 

En parlant de bataille, Alep est à l’agonie dans une relative indifférence.

 

Enfin heureusement que certains se mobilisent.

 

C’est bien ces bons sentiments, mais pas sûr que ça empêche notre monde de sombrer.

 

Surtout que si l’amour utilise un arc et une flèche, c’est bien peu quand la haine déboule à fond dans un poids lourd.

 

Moralité. Ce devrait être une période festive, mais elle est angoissante.

 

Et même ce qui devrait nous procurer un peu de répit semble désormais suspect.

(Pour être complet : La magie de Noël)

 

Epilogue

Je crois que le constat est sans appel.

 

Mais malgré tout :

Publicités
Par défaut

6 réflexions sur “(Vade) Rétro 2016

  1. Nine dit :

    Tu es comme d’habitude plus-que-parfait
    Drôle cynique ironique mais plein d’amour et d’humanité Toujours
    Merci pour tout ce que tu dénonces et nous donnes à réfléchir
    Surtout ne change pas et continue

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s