(Vade) Rétro

(Vade) Rétro 2015

twitter-logo

Un livre, on dirait plein de tweets mis bout à bout, sauf que le tout a du sens.

Bah l’actualité d’une année, c’est un peu la même chose.

En 12 chapitres.

Préliminaires

31 Décembre 2014, comme une intuition…

 Janvier

Pourtant, tout avait commencé normalement.

 

Malheureusement…

 

Mon sentiment d’alors, en résumé.

(Ou en plus détaillé ici : Qu’est-ce que le bon Dieu nous a fait ? )

L’incompréhension est totale.

 

Et pendant que le peuple français se mobilise dignement…

 

Quand de leur côté, les chaînes d’info en continu tiennent le direct avec tout et n’importe quoi.

 

Sans compter les charognards de la récup’ qui s’en donnent à cœur joie.

 

Puis la douleur laisse place à l’hystérie. Un enfant de 8 ans est amené au commissariat pour apologie du terrorisme.

 

A la fin de ce premier mois de 2015, c’est donc la bêtise qui domine.

 

Février

Second chapitre. On essaie de se changer les idées.

 

Faire l’amour, pas la guerre. C’est un bon projet. Mais bizarrement, ça ne prend pas.

 

Et même quand certains ont vraiment des choses à célébrer, l’inquiétude demeure.

 

Tiens, tant qu’on parle de Camembert, notre « Président » est de moins en moins moins coulant.

 

Et son 1er ministre, c’est pire. Lui devient carrément despotique quand il s’agit de faire passer la loi Macron pour la croissance.

 

Faut dire que l’économie va mal en général. La mienne en particulier.

 

Après, il ne faut pas s’étonner que les jeunes fassent n’importe quoi pour gagner de l’argent.

 

Enfin ce n’est pas une raison pour les stigmatiser, comme l’ont fait les Enfoirés dans une chanson.

 

La vérité, c’est que notre société va mal. Point.

 

Mars 

La vie – saison 2015 épisode 03. En période de crise, on se recentre sur les besoins primaires.

 

Ceci dit, ce n’est pas la crise pour tout le monde. Et il y a des besoins qui sont créés de toute pièce. Comme l’Apple Watch.

 

Sans transition. 8 Mars. Journée de la femme.

(Pour ceux qui manquent de second degré et trouvent ce tweet misogyne, quelques précisions ici : Burnes out)

Sinon, accident d’hélicoptère sur le tournage du programme de télé-réalité « Dropped ».

 

Comme quoi, la célébrité est un concept qui oscille sans cesse entre grandeur et décadence.

 

Grandeur et décadence encore. Large victoire de l’UMP dans les élections départementales et montée de l’extrême droite.

 

Je ne sais pas s’il y a un rapport, mais nos compatriotes ont toujours un bon prétexte dès qu’il s’agit de s’alcooliser.

 

A part ça, un avion de la Germanwings s’écrase dans les Alpes de Haute-Provence. Les vautours s’agitent.

 

Heureusement, le mois se termine sur une note positive. C’est beau une famille qui s’aime.

 

Avril

Famille toujours. Une fête sous le signe du partage !

 

Ça, c’est la version contemporaine. Mais la vraie version…

 

Nb : en vérité, tout le monde n’est pas à la fête.

 

Voire globalement, l’ambiance est carrément morose.

 

Faut dire que justement, la vie ressemble de plus en plus à un chemin de croix.

 

Triste constat. C’est vraiment flippant pour notre jeunesse.

 

Surtout que rien n’est fait pour les tirer vers le haut.

 

Après, on se demande pourquoi les gens se droguent…

(Au fait, en ce qui concerne la came : Défonce immunitaire)

Allez, pour finir, on reste dans la blanche…

 

Mai

Le 1er mai, pour ceux qui ont un boulot.

 

Le 1er mai, pour ceux qui fêtent Jeanne d’Arc.

 

Pour le coup, le droit du sang, c’est un thème du FN. Mais c’est aussi un sujet de débat national.

 

Autre débat, celui sur nos libertés.

 

Ou encore sur l’accompagnement des drogués.

 

Décidément, il y a quelque chose de pourri dans le sport. Regardez la FIFA.

 

Rien à voir. Mais en tout cas, la France reste ce beau pays laïque plein de jours fériés !

 

Et ce qui est sacré en France, c’est la famille !

 

Juin

Nouveau mois. Nouvelle appellation. 

 

Sauf que rien ne change vraiment. L’avenir reste déséspérement sombre.

 

Les politiques sont toujours aussi déconnectés.

 

Bon, il y en a un qui n’est toujours pas déconnecté en revanche…

 

En tout cas, c’est le printemps. Les oiseaux chantent. La colère gronde. 

Au final, le mec ne s’est pas fait fumer. J’en profite pour faire un petit rappel sanitaire.

 

A part ça, on a appris que les USA écoutaient nos politiques.  

 

C’est chaud. D’ailleurs le climat aussi commençait à l’être. L’été s’installait.

 

Ce qui apporta son lot de tragédies.

 

Juillet

Ah l’été. Avec ses traditions bien de chez nous.

 

L’été, quand les collégiennes sont en vacances (heureusement pour elles).

 

L’été, quand les journalistes aussi sont en vacances.

 

Quoiqu’il en soit, les cons n’en prennent jamais eux, de vacances.

 

Et d’autres profitent des vacances pour baiser tout le monde.

 

Ou pour buter des animaux.

(Sur le sujet : Espèce de connards)

Heureusement, des justiciers veillent.

 

N’empêche que la chaleur rend les gens un peu nerveux quand même.

 

Août

Après des mois de recherche, enfin une bonne nouvelle !

 

Ca donne envie de faire la fête pour tout et n’importe quoi.

 

Sauf que le répit est de courte durée. Secret Story démarre une nouvelle saison.

 

Cette émission, c’est le symbole d’une époque gangrenée par le paraître.

 

Une époque où tout le monde se met en scène.

 

Une époque où ce qui compte, c’est de renvoyer une bonne image.

 

Une époque où chacun veut son quart d’heure de gloire. Pour le meilleur. Ou pour le pire.

 

Heureusement qu’en France, on sait réagir !

 

Ah au fait, pendant ce temps-là, situation normale chez nos amis américains. 347.987ème fusillade de l’année.

 

Voilà. Les vacances se terminent. C’est le retour au travail. Et le retour du bon vieux marronnier pour les journalistes.

 

Septembre

 

Les uns retrouvent le chemin de l’école, les autres, celui des terrains.

 

Pour d’autres par contre, le chemin s’arrête. Net.

 

Faut dire que les routes sont vraiment dangereuses de nos jours.

 

Tellement dangereuses, que des gens meurent à cause des voitures.

(Le mensonge, cette belle valeur : Le vrai du faux)

A ce propos, j’ai même une hypothèse.

 

Restons dans l’espace, avec un phénomène exceptionnel (et un autre phénomène, beaucoup plus terre à terre).

 

Quand tu penses qu’elle a été au gouvernement et députée…

 

Ah au fait, pendant ce temps-là, situation normale chez nos amis américains. 567.9285ème fusillade de l’année.

 

Octobre

Autre forme de violence chez les anglos-saxons. La Coupe du Monde de Rugby se déroule chez nos voisins anglais. Très rapidement sans eux.

 

Oui, c’est violent. Mais pas autant qu’une interview dans Cash Investigation sur France 2.

 

Elle au moins, elle est dans l’action concrète. Tout le monde ne peut pas en dire autant.

 

L’impression qu’on marche sur la tête.

 

A force d’incohérences, les gens sont paumés.

 

Mais vraiment paumés pour le coup.

 

Difficile d’avancer dans ces conditions.

 

Pour couronner le tout, une étude révèle que la viande rouge et la charcuterie favoriseraient le cancer. La déprime.

 

C’est peut-être pour ça que le Maire de Béziers, Robert Ménard, est parti en croisade…

 

En gros, y’a tellement de choses qui font peur en cette fin octobre, que je ne savais même pas quoi faire pour Halloween. J’ai fini par trouver.

 

Novembre

La Toussaint. Le 11 novembre. Etrangement, il flotte comme une odeur de mort sur ce début de mois.

 

Les poilus avaient dit : “plus jamais ça”. Mais finalement, la guerre ne s’arrête jamais. Jusque dans les rues de Paris et dans une salle de concert.

 

La France est meurtrie. Une vague de solidarité touche le pays, l’Europe, le Monde.

 

Bon, y’en a qui sont solidaires quand ça les arrange seulement hein.

 

Pendant que d’autres, toujours les mêmes, surfent, surfent, surfent…

 

Au moins, ils nous ont offert l’occasion de rire un peu…

 

…même si des connards courent toujours.

 

Et malgré l’état d’urgence, la vie continue.

 

Les bonnes habitudes reprennent : une manifestation dégénère. C’est ça la France !

 

Décembre

Voilà, Noël approche. On voit partout les héros des enfants.

 

Mais je ne suis pas dupe. Noël n’a plus rien de magique. C’est juste du commerce.

 

Pas sûr que cette société mercantile nous mène très loin au final.

 

Pas sûr que le repli identitaire soit une solution non plus.

 

Pourtant, au premier tour des régionales, beaucoup de français ont pensé que si, c’était une bonne idée.

 

Partant de là, comment ne pas s’inquiéter pour demain ?

 

Ou pour après-demain, plus précisément. Au final, avec un petit sursaut républicain, le Front ne gagne aucune région. Pour le moment.

 

Surtout que si le Front n’a rien gagné, ses thématiques progressent à vitesse grand V (moi-même j’ai été touché : Réaction épidermique).

 

C’est dur cette fin d’année. Et le coup de massue : Julien Lepers viré.

 

Heureusement qu’il reste le cinéma pour se changer les idées.

 

Ou encore les émissions débiles et inutiles.

 

Enfin surtout l’alcool. beaucoup d’alcool. Pour oublier tout ça.

 

L’alcool et la bouffe.

 

Parce qu’être optimiste, c’est difficile là.

 

Epilogue

 

C’est ça, bordel. Exactement ça. Vivez ! Vibrez ! Jouissez ! Avec excès, si c’est ce qu’il vous faut pour vous sentir exister. C’est toujours ça que ne pourront vous enlever les fanatiques dégénérés, les politiques liberticides et tous les puissants dont le cynisme fait que le monde ne tourne pas rond.

En somme, essayez de passer une bonne année.

 

 

Publicités
Par défaut

8 réflexions sur “(Vade) Rétro 2015

  1. Maud JÉHANNE dit :

    Quel plaisir de vous lire ! Celà faisait un bail ( Desproges….) que je n’avais autant ri !
    Alors merci mille fois pour ce bon moment ! Je partage ,of course , mes amis vont adorer !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s