Ce que j'en dis

Réaction épidermique

Problème de coeur

Ça fait un petit moment que j’y pensais.

Et puis il y a un mois, j’ai eu comme un déclic. Je me suis décidé.

Bien sûr, je sais que ce n’est pas encore gagné. Que je peux toujours rechuter.

Mais j’ai tellement envie d’y arriver. Parce qu’avant de prendre ma bonne résolution, je me sentais de plus en plus isolé, en marge de la société.

Donc voilà : j’ai enfin réussi à devenir raciste !

Alors évidemment, ça ne se fait pas comme ça, en un claquement de doigts. Je ne me suis pas réveillé un matin en me disant : « Tiens, un drap blanc… chouette ! – et si je me confectionnais une sorte de robe surmontée d’une cagoule pointue et que j’allais ensuite brûler des noirs devant un KFC ? ».

Non. On ne va pas se mentir, au début, c’est super difficile.

T’as encore tes vieux réflexes.

Encore hier, je me suis fait piéger. Un truc bête. J’ai été ému par une histoire de migrants retrouvés morts noyés au lieu de m’inquiéter pour la qualité des eaux de baignade en Méditerranée…

Comme quoi, les mauvaises habitudes ont vraiment la vie dure.

C’est sûr qu’il faut s’accrocher. Faut pas croire que dès les premiers jours, tu vas te lancer dans une épuration ethnique de grande envergure. A la limite, faire exprès de rouler sur le pied d’un roumain qui voulait te faire le pare-brise au feu rouge, pourquoi pas. Sauf que ça compte pas. Estropier un roumain, c’est pas commettre un acte raciste, c’est l’aider à développer sa carrière.

Quand je vous dis que c’est compliqué !

Là, je sais ce que vous pensez : « Mais comment il a fait ? Sérieux, comment il a fait ? »

Bah je crois qu’avant tout, c’est une question de volonté.

Forcément, c’est plus simple si vos parents sont frère et sœur ou que vous avez manqué d’oxygène à la naissance. Seulement ça, ce n’est pas donné à tout le monde. Et en l’occurrence, je n’ai pas eu cette chance.

Heureusement pour moi, j’avais quand même quelques prédispositions pour devenir xénophobe. C’est vrai, après tout je suis français.

Cela dit, ce n’est pas suffisant.

Il a fallu que je me fasse un peu aider, je l’avoue.

Mon premier réflexe a été de m’inscrire à des réunions des racistes non-anonymes. C’est pratique, il y en a quasiment dans toutes les villes aujourd’hui. Ils appellent ça un « meeting du Rassemblement Bleu Marine ».

Bon, effectivement, c’est pas mal pour être au contact de gens qui suintent autant la haine que la vinasse. Sauf que pour le reste, c’est bidon. Sans rire, tous les intervenants étaient aussi crédibles que Véronique Courjault en vendeuse de frigos chez Darty. Franchement, ceux qui comptent sur eux pour « protéger la France » doivent croire que la seule contraception efficace n’est ni la capote, ni la pilule, mais la sodomie.

C’est dingue, ils m’ont paru si dégénérés qu’ils ont bien failli me dégoûter du racisme.

Le lendemain, j’ai donc changé de méthode. J’ai acheté le dernier livre d’Eric Zemmour. Pas pour le lire, je suis pas fou. Non, juste pour arracher les pages et m’en faire des patchs.

Après quelques jours d’application sur tout le corps, nouvelle désillusion. Rien. Je ne sentais toujours pas monter en moi la saine détestation des étrangers. Quoique. Je dois quand même reconnaître que la photo de l’auteur, en quatrième de couverture, a éveillé en moi une pointe d’antisémitisme, ce qui était somme toute assez encourageant.

En même temps, j’aurais dû me douter que ce mec était une escroquerie. Un juif d’origine berbère qui critique l’immigration, c’est Franck Ribéry qui se moque de la cicatrice d’Harry Potter.

Alors en désespoir de cause, j’ai testé l’hypnose. Et là miracle, ça a marché ! Pourquoi n’y avais-je pas pensé plus tôt ? M’endormir tous les soirs devant BFM TV, c’était ça la solution !

En à peine une semaine, je m’étais rasé le crâne, j’avais perdu 50 points de QI, doublé la masse musculaire de mon bras droit à force de le tendre en l’air et je connaissais par coeur toutes les chansons de Michel Sardou.

C’était certes un peu radical, mais honnêtement, ça valait le coup. Pour tout vous dire, je ne sais même pas comment j’ai fait pour m’en passer aussi longtemps.

Quand je repense à toutes ces années quand j’étais pas raciste, ça me déprime.

Toute cette énergie gâchée à vouloir comprendre et accepter l’autre plutôt que de lui cracher à la gueule, tout simplement. C’est débile.

Avant quand j’étais pas raciste, le monde me semblait super compliqué. Alors qu’en fait pas du tout.

Vous vous souvenez du jeu télévisé « JEOPARDY » ? Vous avez la réponse et le but c’est de trouver la question. Et bien être raciste, c’est le même principe – mais en infiniment plus facile, vu que la réponse est toujours la même : « LES ÉTRANGERS ».

Allez…TOP, c’est parti !

« Quelle est la cause du chômage ? »

OUI !

« D’où vient l’insécurité ? »

OUI !

« Qui est une menace mortelle pour la France, l’Europe, le Monde, l’Univers ? »

OUI, OUI, OUI et encore OUI !

Je vous jure, c’est hyper reposant. Pas besoin d’utiliser sa matière grise quand tout est forcément, ou tout noir ou tout blanc.

Avant, pendant les repas de famille, je pouvais passer des heures à tenter de prouver à mon oncle facho qu’il avait tort sur tel ou tel point (entre nous, autant essayer de faire jouir une poupée gonflable…)

Mais tout ça c’est terminé !

Maintenant, je peux rester à table avec lui, sans réfréner la moindre envie de lui planter une fourchette dans la jugulaire. Et partager un bon rôti de porc en se fendant la gueule comme deux vieux complices parce que « c’est la Kryptonite des bougnoules » !

Sincèrement, je me sens beaucoup mieux aujourd’hui.

En fait, je crois que je souffrais d’une forme de maladie particulièrement nocive qu’on appelle l’humanisme.

Quelle saloperie…

Ça t’oblige à utiliser en permanence ton cerveau et ton coeur, donc fatalement, tu t’épuises.

Alors qu’être raciste, c’est cool, ça conserve. La preuve, Jean-Marie Le Pen fait encore chier son monde à 87 ans alors que Martin Luther King est mort à 39.

Publicités
Par défaut

73 réflexions sur “Réaction épidermique

  1. Elendir dit :

    Merveilleux article comme à chaque fois !
    Le passage sur V. Courjault m’a bien fait rire 🙂 . Mais comme toujours dans tes récits, il y a le rire en 1er, puis le questionnement plus profond qui vient après
    Merci pour tout cela

    J'aime

  2. Jean-Philippe dit :

    Merci merci merci ! Excellent texte qui sous la forme humoriste exprime beaucoup de choses. Bravo pour ce talent et cette finesse d’esprit !

    J'aime

  3. Emmanuel dit :

    Ce qui m’embête un peu avec cet article, c’est que je suis obligé de constater qu’il y a beaucoup de vrai….
    Et que j’ai toujours espoir pour mes (presque) semblables…
    P’tite trace d’humanisme peut etre….

    Bref, j’adore

    J'aime

  4. Maelle dit :

    Super ! Comme toujours je dirais. Le passage sur Ribéry qui se moque de la cicatrice d’Harry Potter m’a tué très bien trouvé . Du coup je deviendrais bien raciste aussi mais j’ai peur de ne pas être très crédible, je suis noire…. Dommage. 😉
    Bref super article vivement le prochain !!

    J'aime

  5. Fh2017 dit :

    On est d’accord, il ne faut pas s’abaisser à les comprendre, ils sont cons.
    Pourquoi avoir peur des migrants, ils repartirons dès que Assad sera vaincu. Il faut les accueillir comme si c’était chez eux, rien que pour faire « chier » le FN.

    J'aime

    • Yoann dit :

      Parce que tu crois vraiment que tous les migrants qui vont être accueillis grâce à Hollande et valls retourneront chez eux bien gentiment une fois la guerre finie chez eux ?
      Après avoir vu qu’ici tu peux tout avoir gratuitement (argent grâce aux différentes aides, logement encore grâce aux aides, un système de santé gratuit puisqu’ils n’ont pas travails,…) alors que si ils retournaient chez ils toucheraient moins en travaillant qu’ici en restant à rien foutre.
      Donc c’est être bien naïf que de croire qu’ils repartiront.
      Maintenant vous êtes en train de prôner l’égalité, aider les plus pauvres et tout le tointoin mais si tous les étrangers viennent sans travailler oui ça peut être une cause de crise, qu’ils abusent du système de santé ou du système d’aide alors qu’ils ne cotisent pas en sont aussi. Tout ce que je veux c’est que les étrangers qui viennent le fassent pour travailler et non pas pour profiter et heureusement il y en a.
      Ensuite l’allusion aux musulmans par rapport au porc qui est leur « kryptonite » ba oui on peut en rire parce qu’il faut avouer que ça en devient risible. En France qui est un pays laïque faut le rappeler ba on voit de plus en plus de problèmes avec les musulmans (les montés des différents groupes extrémistes qui organisent des attentas dans les pays occidentaux) car mtn des qu’on voit une femme voilée ou en burka ou un mec avec la barbe et le djelaba ba comment savoir de quel côté il se rangera si une « guerre » éclate contre ces groupes extrémistes ?
      Sans compter tous ceux qui veulent faire payer aux français la guerre d’Algérie…

      J'aime

      • Je ne pense pas avoir ouvert le débat autour des migrants en particulier. Mais je note que, comme souvent quand on me tient ce genre de discours, tu abordes le sujet de « guerres de civilisation ». Et bien je répondrai juste qu’il n’y a rien d’inné en la matière. Que de l’acquis. En d’autres termes, on ne parle pas de gens qui seraient moins bien que d’autres, mais bien de contextes politiques, économiques, historiques, qui sont nuisibles. Et pour le coup, nous, les « gentils », on a beaucoup à voir avec ce bordel.

        J'aime

      • Pulette dit :

        Mec, les gens qui pensent comme toi mériteraient d’être renvoyés 4 ou 5 siècles en arrière, histoire de se faire une idée plus claire sur ces histoires de civilisation.
        La seule chose que je t’accorde c’est que je crois que tous ne rentrerons pas effectivement. Parce que tous ne le pourrons pas. Pour le reste, permets moi de penser que tu es l’illustration sublime du texte que tu commentes.

        J'aime

  6. Le problème, c’est que les racistes ne vont rien comprendre. En effet, il me semble que la cause ultime du racisme, avant la méchanceté, c’est la connerie. Et faire comprendre à un con, de plus méchant, la pire espèce, qu’il est con, est par définition impossible. On n’est pas sorti de la merde. Dans tous les cas, merci pour cette bouffée d’intelligence.

    J'aime

  7. Camousse dit :

    Vous êtes tous trop bon , les biens pensant, texte similaire à un bon discours politique, ben oui l’idée principale est déjà acceptée par l auditoire avant même d’avoir été énoncée. donc pour vous quelqu’un qui en a ras le bol d avoir des dizaines de migrants qui défilent devant chez lui comme à calais, ou ailleurs c est un raciste ? Ben venez prendre mon apart, je vous le laisse sans problème , sans caution ni quoi que ce soit, tout le monde est fort pour dire d accepter les migrants tranquillement dans son canapé , normal ce canapé n est pas au milieu des centaines d arrivants . Et on me dit raciste? Grand bien vous fasse, si mettre un nom sur quelque chose vous rassure, 3 années de calvaire , parcequ un intellectuel a décidé de faire de calais un nomansland , c est magnifique comme ouverture d esprit, traiter de raciste, des gens qui subissent une situation imposée, par d autres, et oui même les migrants on eu le choix, fuir ou rester et se battre pour construire un futur chez eux, comme jadis nos aïeux l’on fait d abord avec l’inquisition puis à la révolution , en aquescient un tel discours vous êtes aussi sectaire dans ces cas que les pro FN, mais soit , la rhétorique est belle, mais l’idée au fond est autant néfaste qu’ un discours de Marine, annihiler toutes les autres idées concurrentes. Et oui mon cher landeyves la démocratie est le partage d idée autour de débats, que tu as clôturer en jugeant ironiquement ceux qui ont une pensée différente , je ne suis ni FN, ni gocho bobo bien pensant, mais prendre en considération la vie des gens qui vivent les migrants non pas dans leur poste de Tv , mais sur leur pas de porte, autrement , et surtout ne les fait pas passer pour ce qu’ils ne sont pas , raciste, car si tu y tiens je prend ton apart et tu prend le mien a 650 m des camps et on verra si ton discours reste le même au bout de 3 ans, sur ce bonne soirée à tous, black blanc beur, car la couleur on s en fou.

    J'aime

    • Je pense sincèrement que tu n’as pas saisi mon propos. Certes il était un peu enfoui sous des tonnes de second degré, mais il n’est pas si compliqué au final. L’immigration peut évidemment poser des problèmes. Mais ce n’est pas une question d’individus encore moins de « race ». C’est un sujet de politique et de société. Il n’y a rien dans l’ADN des « étrangers » qui les rangerait dans une catégorie de sous-hommes. Ce n’est pas de la bien-pensance, c’est un fait. Je dis juste qu’il faut malgré tout lutter contre le réflexe naturel de méfiance de l’autre et des amalgames .

      J'aime

    • Les migrants n’ont pas eu le choix, quand tu es un civil au milieu d’un champ de bataille tu vas pas sortir ta fourche et partir à la guerre, si c’était possible lors de l’inquisition ou lors de la révolution (et encore faut pas croire que tout le pays était en train de se battre, la prise de la Bastille c’était environ 1000 personnes), maintenant la seule solution est de fuir. Après bien sûr les migrants vivent dans la pauvreté et la criminalité augmente autour des camps mais je pense que la vie de milliers de gens est plus importante que votre confort personnelle, mais si le gouvernement mettait plus de moyens dans l’aide aux réfugiés cette crise n’en serait pas au point ou elle est actuellement.

      J'aime

    • Les migrants n’ont pas eu le choix, quand tu es un civil au milieu d’un champ de bataille tu vas pas sortir ta fourche et partir à la guerre, si c’était possible lors de l’inquisition ou lors de la révolution (et encore faut pas croire que tout le pays était en train de se battre, la prise de la Bastille c’était environ 1000 personnes), maintenant la seule solution est de fuir. Après bien sûr les migrants vivent dans la pauvreté et la criminalité augmente autour des camps mais je pense que la vie de milliers de gens est plus importante que votre confort personnelle, mais si le gouvernement mettait plus de moyens dans l’aide aux réfugiés cette crise n’en serait pas au point ou elle est actuellement.

      J'aime

  8. Pouki dit :

    Impressionnant… ce mélange ultra bien dosé de culture, d’humour et de fond à méditer… je suis juste dégoutée de ne pas être capable d’autant de finesse d’esprit. Mais la jalousie ne faisant pas avancer le monde… je vais me contenter d’apprécier les qualités d’autrui et vous (te ?) féliciter pour ces quelques si bien ficelées. Au plaisir de lire les prochaines! 😉

    J'aime

  9. Maelle dit :

    Alors Yoann pour avoir été stagiaire dans les services sociaux notamment dans un CCAS qui accueillait des personnes touchant le RSA je peux vous assurer qu’on ne touche pas les aides de l’états en un claquement de doigt surtout pour les personnes venant de l’étranger. Et j’ajouterai qu’il y avait la bas bien plus de « bon français » que de personnes issue de l’immigration. Donc arrêtons donc un peu de dire n’importe quoi au sujet des étrangers qui viendraient en France pour profiter. Je dis pas qu’il n’y en a pas mais contrairement à ce tu as l’air de penser ce n’est pas une majorité. Loin de là.

    J'aime

  10. Jonathan dit :

    Rolala, j’ai beau lire, essayer de comprendre le monde, m’informer, recouper les infos, lire des bouquins d’histoire, écouter des conférences, je n’arrive pas à devenir un magnifique angelot pétri de tolérance et d’humanité…
    Que c’est dur. Tu me conseilleras tes lectures pour devenir tolérant et, par conséquent, détester la France. Je veux dire, j’ai quelques pistes de lecture saines et vivifiantes (Edwy Plenel, Clémentine Autain, Bernard-Henry Lévy…), mais aucune synthèse véritablement prenante, qui pourrais me faire changer ma vision du monde…
    J’ai bien vu le dernier livre de Cambadélis, qu’il a parfaitement défendu à On n’est pas couché, mais j’hésite encore…
    Vite, aidez-moi ! Car quand je lis des bouquins d’histoires, il y a quand même une petite voix en moi qui me chuchote des pensées malsaine du genre: « Ouais, de ce temps là, blabla.. », ou alors « à cette époque, ils avaient quand même des valeurs… », quelle horreur.
    Et puis je suis sans cesse interloquer par les nombre de livres que sortent des auteurs racistes ! C’est dingue, comment d’immonde racistes peuvent-ils écrire des livres sur l’identité française, sur la « France éternelle » (quelle horreur, que quelqu’un me donne un sac à vomi !), etc… Ils sont vraiment très doués. Avoir le cerveau éteint et écrire des livres, quelle performance

    J'aime

    • J’avoue que je n’ai pas forcément compris où tu voulais en venir. Peut-être parce que certaines réponses ne se trouvent pas dans les livres mais en toi et dans la vie. Tout simplement.

      J'aime

    • Yves dit :

      En effet, certaines personnes ont des difficultés à accepter de changer. C’est difficile, en effet de se remettre en question pour adapter ses idées et son discours à son époque, arrêter de regarder en arrière, réfléchir au monde de demain en prenant en compte les éléments qui le constituent aujourd’hui. Tout cela porte un nom : « l’évolution » !

      Si tu n’y arrives pas, retourne dans ta grotte ! 🙂

      Cordialement.

      Aimé par 1 personne

  11. Simon dit :

    Tout ce temps et ces mots consacrés aux sarcasmes…
    Au final pour quoi ? Dénoncer le racisme ? La belle affaire. Tu t’es cru intelligent en écrivant ça ? On ne t’a pas attendu pour savoir que ça existait.
    Non mais sérieusement ? Je me demande à quoi sert tout ce texte à part peut-être à envenimer encore plus les esprits de tous.
    C’est exactement comme la notion de « crime racial ». Pourquoi fait-on une différence entre un crime et un crime racial ? La finalité est la même pour la victime quelle que soit le motif ou l’intention du crime. Et la victime n’aurait pas moins mal et ne serait pas moins choquée (ou morte) entre un coup de couteau donné par un noir, un blanc, un jaune ou autre !!
    Cette notion de racisme… Plus on la pointe du doigt, plus elle est présente dans l’esprit de tous, plus elle prend de l’ampleur, plus elle obsède les gens au point d’en oublier l’essentiel et plus les médias et autres s’en servent pour manipuler les autres.
    Certaines personnes critiquent et cassent… « toi » par exemple avec ton texte. Mais comme notre époque peut en témoigner, n’importe qui sait et peut le faire sans aucun talent, sans aucune difficulté ou autre. Car disons le… Ton texte à part chercher à faire de l’audience, à quoi sert il ? Fait il avancer le débat d’une quelconque manière ?
    Tu veux faire quelque chose contre le racisme ? Alors sois constructif, donne de ta personne et de ton affection pour que ce concept même n’existe pas. Non pas pour être dans le déni mais au même titre que les gens se choquent quand on blague sur un handicapé ben… personnellement, plus on fait un différence entre les handicapés et les non handicapés (faussement appelés gens « normaux »), plus ils se sentent mis à l’écart et différents.
    A bon entendeur….

    J'aime

    • Le racisme est loin d’être juste un concept. Désolé. Je crois que l’histoire l’à bien prouvé. Que le présent n’en est pas exempt non plus hein. Cela dit, je n’ai aucune vocation à faire « avancer une cause ». C’est juste un billet d’humeur. Chacun en fait ce qu’il veut. A bon entendeur…

      J'aime

  12. Je t’ai découvert sur TWOG, puis en allant de liens en liens je suis tombé sur CET ARTICLE. T’avais l’habitude de me faire rire en une seule phrase, et là j’ai adoré la version longue de ton talent. Hop dans les favoris !

    J'aime

  13. Tes mots s’emboîtent avec une telle facilité…alors qu’au fond on sent derrière, une parfaite réflexion et un choix très précis pour laisser un impact au fil de la lecture. j’adore.

    J'aime

  14. Dom dit :

    Que dire de plus? ( Tous les commentaires vont dans le bon sens)… Ha si MERCI !! d’être si lumineux…
    Une amie m’a fait passer votre texte (que j’ai partagé par la suite ) .. Je venais d’en découdre avec des propos franchement hostiles vis a vis de migrants qui venaient boire le sang de la France! ( Tous au garde a vous!!) ..
    Étant travailleur Sociale ( Ben quoi? Y a pas de sot métiers) depuis plus de 35 ans, je pouvais éclairer ( à la bougie hein!! je n’ai pas encore la prétention d’être une lumière ni d’avoir posé des miradors balayant les abords des citées, les uns d’un coté les autres de l’autre). Éclairé dis ai je ces esprits noircies de la peur du « noir ».
    Un peu comme ces enfants qui, pour qu’ils puissent dormir en paix, il fallait laisser une veilleuse allumée…
    J’invitais donc ces enfants apeurés à qui ont dit de dire que le « noir » c’est « caca » et que les vilains pas beaux sont là  » rien que pour bouffer et dormir gratis « . A mieux regarder la société dans laquelle ils vivaient, de se remémorer un pan de leur histoire ( En général, voir en particulier) sur les différentes invasions que nous avions connu et que peut être, ils n’étaient pas si blanc de blanc ( quoi que certains en sont pas mal imbibés). Comment ? Arrière Mémé aurait fauté avec un « envahisseur »??
    Ben devinez quoi ? je me suis fait lyncher !! ..Si si mon brave Monsieur lynché !! Il ont même appuyés sur le symbole « Supprimer de ma liste d’ami » Et pour çà, ben il en faut du courage!!…
    J’ai donc reçus par une « vrais » amie votre texte … Que j’ai dans un premier temps gardé bien au chaud après lecture …Et Hier !! Je me suis permis de le publier sur « Ma page »… Je suis rassuré!! Il y a encore des gens qui réfléchissent et qui savent ce que Humour veux dire !!..
    C’est dommage que certains ne puissent lire votre texte du fait qu’ils ont appuyé sur le bouton « Éjecte » .. Je me dis que si ces même gens avaient la bouton poussoir de « La Bombe » … Ben on aurait du souci à se faire..
    Voilà !! Merci Landeyves… Grâce a vous je ne regarderais plus les « Chicons » du même œil !!

    J'aime

    • C’est vrai qu’en ce moment, les loups sortent du bois plus facilement. Mais je crois qu’en ces temps troublés, les vraies belles âmes peuvent également se révéler. Bref, merci pour ton passage ici, ton commentaire et à bientôt !

      J'aime

  15. dj BraXXX dit :

    merci pour ce texte si drôle, qui questionne et qui n’a pas la prétention d’apporter des solutions ; laissons ca aux politiques, non je déconne. Mais yves, quel talent, quel génie !!! dj braXXX

    J'aime

  16. Anastasia dit :

    La fin est terrible, mais tellement vrai.
    Merci pour ce texte, vraiment, c’est toujours bon de savoir qu’il y a des gens qui pensent comme nous.

    J'aime

  17. Yves dit :

    Je te suis depuis un moment sur Twitter et j’ai toujours adoré ton sens incroyable de la formule et ta finesse d’esprit.
    Ici je ne rentrerai pas dans le débat sur le fond du texte, auquel j’adhère. Je voudrais juste saluer la forme car j’aime beaucoup ton style. Bravo.

    J'aime

  18. hasnaoui dit :

    Merci pour cet article
    je me répète, mais votre plume est remarquable et votre réflexion enrichissante, le tout servi avec un humour grinçant, franchement que demande le peuple!
    j’ai hâte de lire votre prochaine publication!

    J'aime

  19. joshuadu34 dit :

    MErci ! Oui, merci, voilà enfin la solution à tous mes problèmes ! C’est que, à force de me complaire dans l’engeance gauchiSSe, de me rouler dans l’humanisme et la main tendue, de me vautrer dans la lecture philosophique et sociologique pour tenter de comprendre un monde qui marche sur la tête, je finissais par déprimer, par me dire, regardant autour de moi, « mais comment peut-on être aussi con, aussi aveugle »… faut dire que j’habite Béziers, ça aide pas…

    Et vous voilà, je découvre votre (ton, si tu permet, j’ai encore la fâcheuse tendance à tutoyer les ceusses que j’aime bien) blog, et y trouver LA solution pour mettre fin à mes tourments ! J’ai installé la télé devant le lit, et branché BFM en continu ! Bon, ça marche pas encore, je ne ressent encore que de la nausée, quand je vais me coucher, et ai de plus en plus tendance à dormir dans le salon débarrassé de la lucarne magique, mais j’ai bon espoir, à force d’abnégation, j’y arriverai !

    J'aime

  20. mana belih dit :

    bonsoir je vous découvre je vous ai lu sur les burn’s et les coeurs j’ai adoré votre aisance d’écriture m’a fait planer j’ai voyagé j’ai parcouru le monde des idées sans bruit je continuerai, seul le mot bfm m’a fait bader même le fn m’a pas touché

    Aimé par 1 personne

  21. Colnat dit :

    « Forcément, c’est plus simple si vos parents sont frère et sœur ou que vous avez manqué d’oxygène à la naissance. Seulement ça, ce n’est pas donné à tout le monde. Et en l’occurrence, je n’ai pas eu cette chance. »

    You make my day!

    Je viens de vois découvrir et vous êtes une véritable perle! Merci!

    J'aime

  22. Val dit :

    Bon je viens de découvrir ton blog (je tutoies, tu ne m’en voudras pas j’espère), c’est vraiment ce que j’aime : de l’humour bien posé, de la dérision au point de révolter, et surtout du second degré qui nous manque tellement. C’est un air frais que j’humes à plein poumon car je n’ai pas souvent cette occasion. Ton travail est vraiment peaufiné et les mots sont tellement justes. Chapeau Yves et je le pense. Il serait si bon de profiter de tels talent chaque jour!

    J'aime

  23. Alexis dit :

    Un bel effort ! Bravo ! Comme quoi avec la volonté tout est possible ! Belle transformation en raciste. Si tu as fait ses vidéos de tes séances d’entraînement n’hésite pas à les envoyer sur mon compte YouTube AlexInRacism et je parlerai de toi. Ça pourrait encourager des gens qui en ont besoin.
    Peace ✌️

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s